La famine gagne la Syrie, l’humanité entière reste contemplative

La famine gagne la Syrie, l’humanité entière reste contemplative,

Assad voit son permis de tuer renouvelé et Putin est nominé pour le prix Nobel de la paix,

qu’a fait le peuple syrien pour mériter tout cela?

 Dès le début du soulèvement les forces d’Assad laissaient sur leur passage un slogan qui disait:

« Assad ou on brûle le pays !!! », et elles ont tenu parole, de vastes régions ont été détruites, parce que le mouvement populaire n’a pas reculé…

Aujourd’hui, sur les barrages de la « sécurité » d’Assad autour des régions assiégées d’al-Ghouta de Damas, on peut lire un nouveau slogan:

« Soit s’agenouiller, soit mourir de faim !!! », et en effet, les enfants d’al-Ghouta y meurent de faim, ou de manque de médicaments, parce que les Syriens refusent toujours de s’agenouiller…

Le 1er octobre, une campagne a été lancée à Damas, pour alerter la communauté internationale de cette nouvelle catastrophe humanitaire en Syrie et appeler les organisations humanitaires à intervenir.

Le 2 octobre, on a vu la communauté  internationale se féliciter de la déclaration présidentielle du Conseil de Sécurité qui commence par rappeler la souveraineté du régime criminel de Damas et qui lui demande ensuite d’acheminer l’aide humanitaire dans toutes les régions de Syrie, même celles qui sont sous contrôle de l’opposition. Suite à cette déclaration, lors de la conférence de presse, on a entendu Bachar Jaafari, digne représentant du boucher de Damas, déclarer : « The Syrian government is an integral part of the overall collective effort aiming at providing humanitarian assistance to the Syrians people wherever they are… everything should go through the cooperation between the Syrian government and the OHR office of the United Nations. ».

On croit rêver, comment peut-on ne fût-ce qu’imaginer confier une telle mission humanitaire à un tel régime, responsable d’innombrables crimes contre l’humanité ?

Mais le régime n’a pas tardé à se mettre à la tâche, avec sans aucun doute la bénédiction de son mentor russe. Le 2 octobre une famille d’Ismaéliens a été égorgée par les milices d’Assad, un couple et ses deux filles de cinq ans. Jusqu’à cet événement cette forme de cruauté était réservée à la majorité sunnite.

La nuit du 5 octobre un missile sol-sol a été lancé sur le quartier le plus peuplé de Homs, al-Waer, avec ses 500’000 habitants, qui héberge tous les déplacés internes de Homs. Cette même nuit les forces d’Assad se sont attaquées à un village voisin de Tartous, ont arrêté une centaine de personnes, dix personnes ont trouvé la mort égorgées, mais ce nombre risque d’augmenter car il y a menace d’exécution sommaire, une dizaine de maisons ont été brûlées… peut-être est-ce le début d’un nouveau massacre semblable à celui de Banias ?

Dans la ville la plus touchée d’al-Ghouta, Mouaadamyat-al-Cham, il y a plus de 3’000 enfants de moins de 14 ans, tous menacés de mort famine, nouvelle arme préférée d’Assad. Cinq enfants sont morts le mois dernier, victimes innocentes de cette situation; aujourd’hui on compte déjà 19 cas graves dans les hôpitaux de fortune de cette même ville, et ce n’est qu’un début.

Les Syriens sont en train de vivre une nouvelle catastrophe, supplémentaire, spécialement dans les régions sous contrôle de l’opposition comme al-Ghouta et Homs, qui sont assiégées … Cette catastrophe c’est la famine imposée à ces régions par le régime mafieux des Assad. Douze organisations internationales oeuvrent en Syrie pour aider la population. Le problème c’est qu’elles ne travaillent qu’en collaboration avec le régime Assad, laissant dans la misère ceux-là même qui ont besoin d’aide, soit  des millions de Syriens. Avec l’arrivée de l’hiver, ce problème sera accentué par le froid… et avec les bombardements incessants, de plus en plus de Syriens vont se retrouver sans abri, sans moyen de chauffage, sans nourriture, sans médicaments et sans couvertures.

Des couloirs humanitaires seraient bien sûr la solution, mais des couloirs sécurisés sous le contrôle de l’ONU. En tout cas pas sous le contrôle de celui qui a assassiné 1’500 civils, hommes, femmes et enfants confondus, en une seule nuit, le 21.8.2013, à al-Ghouta même, et qui impose depuis un blocus sur les vivres à al-Ghouta et à Homs! ..

On est en droit de se demander si la communauté internationale a pour but d’aider les Syriens de  Syrie ou si elle  ne veut que garder Assad au pouvoir à tout prix? La dernière résolution du Conseil de sécurité, conjuguée avec la déclaration présidentielle, a donné une nouvelle légitimité à Assad, devenu partenaire de l’ONU… il vient ainsi d’obtenir un nouveau permis de tuer par tous les moyens, y compris la famine, sauf par arme chimique. Assad a maintenant les mains libres et il commence à s’attaquer aux minorités, dont on prétend qu’il les défend, sans doute coupables de mal le soutenir.

Quant à la solidarité internationale, elle cherche une fois de plus à soulager sa conscience. On a pu lire récemment dans la presse que 17 pays ouvrent leurs portes aux réfugiés syriens; entre les lignes on découvre ensuite avec tristesse qu’il ne s’agit que de dix milles réfugiés pour l’ensemble de ces pays, dix milles sur deux millions! Deux millions de Syriens qui, fuyant les bombes d’ Assad, font face à la maltraitance dans les pays voisins (Jordanie, Liban, et récemment l’Egypte). Certains pays comme l’Egypte vont jusqu’à mettre des familles syriennes entières en prison ou jusqu’à tirer à balles réelles sur ceux qui essaient d’attraper un bateau, avec l’espoir de retrouver ailleurs la sécurité et la dignité. Des Syriens qui sont ensuite parfois confrontés au refoulement vers la Syrie dans certains pays ou à la fermeture des frontières  dans d’autres.

L’humanité toute entière est en crise aujourd’hui, face à la catastrophe humanitaire sans précédent qui s’installe en Syrie…et une fois de plus, elle apparait incapable de se montrer à la hauteur de l’enjeu, incapable surtout de placer les droits humains au-dessus des intérêts géopolitiques.

FemmeS pour la Démocratie

Publicités

Publié le 08/10/2013, dans FSD, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :