Archives Mensuelles: novembre 2013

Des linceuls pour les enfants

Témoignages:

A. F., Homs, 21.11.2013: « Arrêtez de prier pour nous… on dirait que vous priez pour notre malheur…Vingt élèves et étudiants qui rentraient de l’école ont trouvé la mort aujourd’hui juste parce qu’ils ont voulu aller à l’école. Hier huit volontaires urgentistes ont trouvé la mort à l’hôpital public al-Walid suite au missile sol-sol lancé sur al-Waer. Quelques jours plus tôt c’était le dixième déplacement de milliers de familles de leurs propres maisons aux centres d’hébergement successifs, avec tout ce que ça entraîne de chantages, de sièges, de barrages de sécurité, de faim et d’oppression… Arrêtez de prier pour nous… nous devenons des sans-abri, nous subissons la mort et nous perdons nos enfants… nous n’avons plus besoin de votre empathie, ni de vos prières… Tous ceux qui meurent sont des civils… TOUS. Celui qui tire ces obus de mortier sait parfaitement que ses victimes sont de simples passants et que leur seule faute est de rester attachés à leur terre et à leur patrie. Quel est son but ? »

F. S., Homs, 22.11.2013:  « Arrêtez-vous !!! » a crié le père de cette enfant de sept mois pour nous dire qu’il vient de retrouver le corps de sa petite fille alors que ça faisait deux heures qu’il la cherchait. «  Prenez-la mon frère… mettez-la avec son frère… Non laissez-moi le temps de prier sur son corps ». Dix minutes après il dit : « Elle est prête, prenez-la ». A ce moment c’est sa mère qui crie « Non !!! Laissez-moi l’embrasser ». Quelques minutes plus tard, le père me tend les bras portant le corps de sa fille.

Je n’ai pas pu la porter… elle pesait des centaines de tonnes… elle avait le poids du chagrin de toute une ville et des souffrances de tout un peuple. J’ai baissé les bras et je m’en suis éloigné…

 A. B., Homs, 22.11.2013: « Triste journée où le matin tu as la satisfaction d’avoir pu amener un peu d’aide dans une zone presque complètement assiégée par le régime et le soir on te supplie de trouver des linceuls pour les enfants, en zone contrôlée par le gouvernement. »

Fort du blanc-seing de l’ONU, des USA, des russes, des chinois et de l’ensemble de la communauté internationale, ou au moins de ceux qui prétendent la diriger, Assad diversifie sa gestion de la révolution. Réalisant qu’il a aujourd’hui moins de 10% d’appui populaire il s’est sans doute résigné à tenter la formation d’un état alaouite dans la zone côtière et éventuellement jusqu’à Damas. Il doit donc exterminer ou au moins éloigner les communautés sunnites majoritaires des régions voisines et il y importe déjà semble-t-il des iraniens et d’autres chiites par milliers.

Non content d’affamer de nombreuses régions en bloquant tout accès à la nourriture  avec des barrages décorés du fameux slogan  » à genoux ou tu meurs de faim », Assad bombarde  depuis quelques semaines, à Homs en particulier, les sorties d’écoles, celles des mosquées aussi, et les marchés. Ces bombardements ont lieu dans les régions sous son propre contrôle, libres de la moindre ombre de combattant de l’opposition.

Il est extrêmement difficile d’apporter une aide financière même petite à la population syrienne. La difficulté n’est pas tant dans l’acheminement, qui est bien sûr compliqué, mais dans la collecte. Ici en Suisse, et ailleurs aussi, dès le moment ou le mot Syrie apparaît sur un bulletin de versement, le versement est bloqué, il y a suspicion d’armer la révolution (« les terroristes » si vous êtes pro- Assad)!  Alors, si vous voulez nous aider, mettez simplement sur votre bulletin de versement:  » linceuls… « , nous acheminerons. CCP 12-437349-1, IBAN CH30 0900 0000 1243 7349 1 FemmeS pour la Démocratie, 1028 Préverenges.

FSD

Publicités

Lettre ouverte de FSD au Conseiller Fédéral M. D. Burkhalter Chef du DFAE en Suisse

Pour que les droits humains reçoivent l’attention qu’ils méritent: appel au boycott du régime syrien, à une aide humanitaire plus efficace et à intensifier les efforts pour soumettre le dossier de la Syrie au TPI

Monsieur le conseiller fédéral,

Alors que la Suisse s’apprête à recevoir la conférence « Genève 2 » il nous parait essentiel d’alerter une fois de plus sur la réalité syrienne dont l’aspect le plus important est aujourd’hui une tragédie humanitaire orchestrée par le régime mafieux des Assad, à seule fin de garder le contrôle sur une économie totalement corrompue, ceci avec la complicité de la Russie, de l’Iran et de leurs alliés, et la complicité tacite de l’occident.

Le conflit syrien ne se résume pas à des combats entre un régime surarmé, assisté par l’Iran et la Russie, et des groupes d’opposition. L’élément oublié c’est toute la population prise en otage par le régime. 20 millions d’individus, réduits à bricoler les solutions les plus abracadabrantes pour aider les leurs, comme des lâchers de lapins et de pigeons, pour essayer de faire entrer un peu de nourriture dans les zones assiégées et affamées par le régime, intentionnellement.

L’aide humanitaire prétendument organisée à destination de tous les syriens avec l’aide des ONG et de la Croix Rouge, et même du régime, n’arrive jamais à ceux qui en ont besoin.  C’est un fait qu’on nous confirme chaque jour. Il y a volonté de la part du régime d’exterminer par la faim et par le manque de soins. Cette catastrophe humanitaire se poursuivra tant qu’une quelconque légitimité sera laissée au régime Assad. Ce régime doit être boycotté.

La détention est l’un des aspects de la catastrophe. Une campagne mondiale en faveur des détenus syriens, a eu lieu du 29.10 au 05.11.2013. Le but étant de jeter un peu de lumière sur le dossier de la détention qui est l’un des dossiers les plus sombres et les plus douloureux. Des familles entières se trouvent privées de liberté et sujettes à la torture dans les sous-sols des centres des services de « sécurité » syriens, souvent à dix dans une cellule de 2m2. Les accusations peuvent être aussi superficielles que « tentative de rompre le siège en apportant un pain » ou « apporter quelques jouets à l’attention des enfants des zones assiégées ». Quant aux conditions inhumaines de détention et aux méthodes effrayantes de torture, elles ont fait l’objet de plusieurs rapports des organisations de défense des droits humains, mais les responsables profitent toujours de l’impunité et même de légitimité.

Nous demandons à la Suisse, au nom des tous les syriens démocrates et de leurs sympathisants qui sont venus à notre rencontre dans les rues de Lausanne, Genève, Bâle et Zurich:

– de fermer les représentations et de renvoyer les diplomates du régime syrien pour faire comprendre au régime syrien qu’il est illégitime et forcer Assad à accepter un transfert de pouvoir.  Tant qu’on tolérera  un seul représentant de ce gouvernement mafieux la catastrophe perdurera. L’alternative à ce régime mafieux n’est pas l’extrémisme, c’est la démocratie et chaque jour ses chances reculent…

– d’œuvrer à l’établissement de couloirs humanitaires sécurisés pour faciliter l’accès aux civils et aux blessés. Les difficultés souvent évoquées pour ce faire ne sont que des excuses, Israël vole sans difficulté  majeure dans le ciel syrien, un pont aérien est possible, et l’accès par le Nord est possible aussi…La Croix Rouge quant à elle travaille avec le régime, seul responsable de la situation, elle n’a aucun accès aux régions assiégées.

– d’oeuvrer pour que seul le conseil des droits de l’homme soit éligible pour le transfert du dossier syrien devant le TPI. Lorsqu’il s’agit de crimes contre l’humanité à large échelle, comme c’est le cas en Syrie, l’impunité devient insupportable et seule la justice peut amener à une solution en vue d’une Syrie démocratique. La Suisse a, nous le savons, déjà entrepris des démarches dans ce sens, mais seul le résultat compte in fine.

Nous vous remercions du soutien que vous avez déjà manifesté au peuple syrien et de l’attention que vous voudrez bien porter à cette lettre.

Veuillez agréer, Monsieur le conseiller fédéral, nos salutations les distinguées.

Pour le comité de FemmeS pour la Démocratie

Sa présidente

Annexe: Pétition, 250 signatures de soutien

NON à GENEVE 2….OUI à La HAYE 1

Les démarches de M. Brahimi sont une insulte aux droits humains et au peuple syrien

En août 2012, Lakhdar Brahimi a accepté la mission de médiateur international pour la Syrie. Jusqu’à cette date le nombre de morts parmi les Syriens ne dépassait pas 30’000. Aujourd’hui, après 14 mois de médiation, ce chiffre a quadruplé, n’est-il pas grand temps de changer d’approche?

Accord sur les armes chimiques, pour le bien des Syriens?

Le 14 septembre 2013 Kerry et Lavrov signent à Genève l’accord sur le désarmement chimique. 1500 morts par la chimie c’est trop, 120’000 par bombardements ça n’est pas assez! On remarquera que pas une seule libération de détenu ne fait partie de l’accord, pas un enfant, alors que 248’000 hommes, femmes et enfants sont détenus par le régime Assad, parfois par familles entières, généralement à 8-12 par cellule de 2m2. A qui profite  cet accord? Aux syriens? pas vraiment! Le nombre de morts par jour n’a fait qu’augmenter depuis. Israël par contre, qui détient sans doute plus d’armes chimiques que la Syrie, voit d’un très bon oeil la Syrie affaiblie et menacée de morcellement.

Famine… Assad partenaire de l’ONU pour l’aide humanitaire, mensonge !

Le 2 octobre 2013 Bachar Jaafari , suppôt d’Assad à l’ONU, pétri de sa nouvelle légitimité après l’accord Kerry-Lavrov, nous expliquait dans une conférence de presse le nouveau partenariat entre le régime syrien et la communauté internationale, qui doit apporter au régime une aide substantielle pour l’aide humanitaire à tous les syriens. Cette aide se concrétise dès le 13 octobre avec la sortie de 800 personnes des zones assiégées et affamées de al-Mouadamiya, sous les yeux de la télévision et de la Croix rouge. Ces gens on les retrouve dès le lendemain à Qudsaiya, où le gouvernement les a isolés, sans la télévision et sans la CR cette fois. Le 16 octobre une nouvelle tentative d’extraction d’assiégés se termine par la débandade de la CR, le régime ayant profité de l’ouverture pour bombarder et tenter de s’infiltrer dans la brèche. Le 29 octobre, nouvelle opération avec arrestation des « hommes » de plus de 13 ans. Ailleurs c’est pareil; à Homs, il y a déjà plus de 17 mois que le régime bloque tout accès d’aide ou de nourriture aux douze quartiers de Homs assiégés.  Croyez-vous vraiment qu’un seul dollar d’aide atteindra les assiégés? Ce serait être très naïf. Alors quand l’occident apporte son eau bénite au régime, qui s’ajoute a l’aide russe et iranienne, Assad s’en lèche les babines, on lui a pris la chimie mais on la lui rachète à prix d’or, largement de quoi exterminer encore et encore et cette fois avec la bénédiction de l’ensemble de la communauté internationale.

Oppsants pro-Assad à Genève 2, tiens! une nouvelle espèce?

Le 29.10.2013 Assad désigne l’individu qu’il souhaite voir représenter l’opposition à Genève 2, en la personne de Qadri Jamil, vice-premier ministre, serviteur du régime depuis toujours. Celui-ci a aussitôt dû s’enfuir de Syrie pour ne pas être arrêté par le régime (il fallait bien valider son nouveau statut d’opposant) et s’est réfugié en Russie, téméraire mais pas fou! Depuis il arrose les médias avec sa solution: laisser Assad finir son mandat! d’exterminateur?

Plus récemment, le 5 novembre, 2013, Rifaat frère de Hafez Assad, boucher de Hama 1982, s’annonce comme opposant pour la conférence de Genève 2.

Et pourquoi pas?

Le 31 octobre le premier ministre irakien Nouri Maliki est à Washington pour demander à Obama qu’on lui fournisse de l’armement lourd pour combattre ses terroristes (comprenez: l’opposition sunnite). On dit qu’il y aurait trouvé une oreille intéressée.  On dit aussi  qu’il serait porteur d’une lettre d’Assad dans le même sens, invitant  Obama  à bombarder l’opposition syrienne.

Après les fêtes de Genève on aura donc bientôt les farces de Genève, organisées par M. Brahimi, merci  à tous ceux qui y auront contribué, le peuple syrien se sent lui de plus en plus seul.

Il n’y aurait parait-il pas d’autre voie? Il y en a une! La rue syrienne propose elle de remplacer GENEVE 2 par La HAYE 1. Et si ça n’est pas dès demain, alors il faudra envisager de ne pas limiter l’invitation à la Haye à Assad, mais de l’étendre à Putin, pour complicité de génocide et rappeler à Obama son engagement de mai 2011, quand il disait   » je serai toujours du côté des peuples », l’aurait-il oublié?

IMG_0713

PETITION (FR & DE) contre l’impunité de crimes contre l’humanité

Cette pétition sera adressée au Conseil Fédéral Suisse. Elle peut être signée par tous les résidents en Suisse, suisses et étrangers.

Merci d’utiliser ce lien pour la signer et merci de le diffuser: PETITION

The petition is written in German and in French : PETITION

Hamza-2

FSD