DES EXCUSES ? NON MERCI !!!

Chronique de la Syrie

Actuellement, on parle de la commémoration pour les 20 ans du génocide Rwandais, où 800’000 personnes ont péri en l’espace de 3 mois… Et la communauté internationale y participe. L’ONU dit sa honte que les efforts n’aient pas été plus grands pour empêcher le génocide et les puissances mondiales adressent leurs EXCUSES aux Rwandais!!!

Le génocide qui se passe en Syrie sous les yeux de tous aboutira-il juste à des EXCUSES dans 20 ans?

Le peuple syrien préfère mille fois que la communauté internationale stoppe les massacres pour sauver des vies… quant aux EXCUSES ce sera trop tard et franchement inutile.

Toujours la famine

Hier un appel à l’aide urgent a été lancé par les habitants de Homs assiégée et d’al-Waer à cause du manque de nourriture et de médicaments. Les gens sont affamés à Homs et ils meurent de maladies banales mal-soignées et de faim.

Rappelons-le, actuellement 250’000 milles personnes souffrent de famine imposée par le régime dans les quartiers et villes assiégés. Plus de 150 Syriens y sont déjà morts de faim, à notre époque !

Certains veulent toujours croire à la version du régime qui sème le doute sur sa propre responsabilité dans la faim en Syrie. Toutefois, aucun doute ne pourra être émis quant à la torture à mort dans les centres de détention du régime Assad. Alors parlons-en…

La torture à mort

Pendant le mois de mars dernier à lui seul, 176 Syriens sont morts sous la torture selon le réseau syrien des droits de l’homme.

Les enfants arrêtés n’échappent pas à cette horrible méthode de tuer, rappelons-nous de Hamza al-Khatib.

En été 2013 un Syrien appelé « César », travaillant pour les services de renseignements syriens, a fui la Syrie en emportant avec lui son stock de 55’000 photos de 11’000 personnes mortes sous la torture depuis le début de la révolution. Ces photos ont été transmises à l’opposition syrienne. Tout le monde est aujourd’hui au courant de l’horreur dans les prisons syriennes et personne ne réagit.

Les barils de la mort

Une autre méthode de tuer, qui n’appartient qu’au régime Assad, c’est le lâché de barils, qui continue à détruire Alep et à y tuer et blesser les civils.

Plus de 500’000 de syriens sont blessés à cause des bombardements à l’arme lourde à travers la Syrie!

Les civils à Alep

Les civils à Alep

Toute l’horreur continue en Syrie et nous n’entendons même plus d’indignation. L’ONU préfère-t-elle attendre le temps venu pour des EXCUSES ?

 FSD

Publicités

Publié le 09/04/2014, dans Chronique de la Syrie, FSD, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :