Rassemblement devant l’ONU: Silence on tue!

Lors du rassemblement devant l’ONU à Genève, le 6 septembre 2013, organisé par FSD et soutenu par plusieurs organisations suisses, Leila membre de FSD* a pris la parole:
« Je crois qu’on peut dire que personne ne s’y attendait. On s’est tous réveillé le mercredi 21 août, on a regardé les nouvelles, comme d’habitude. Et là, horreur et stupéfaction. La nouvelle d’une attaque chimique sur la banlieue de Damas. Le nombre de victimes et de blessés en croissance constante. On s’y était habitué pourtant, au spectacle de la mort au quotidien, mais pas à celle d’une mort sans sang, ni d’une telle ampleur. Et une question restait en suspens. Y aurait-t-il enfin une réaction ? Ou comme toujours des paroles en l’air et peu de prises de position concrètes. L’utilisation de gaz chimiques est un pas effrayant vers l’avant mais c’est le pas qu’on a sciemment laissé Assad faire et j’espère sincèrement que ce sera le pas de trop. Car dès lors comment savoir  comment se protéger des bombardements, faut-il monter pour se soustraire au gaz ou descendre se protéger des missiles ?
J’ai deux messages à adresser aujourd’hui, un à la communauté internationale et l’autre aux populations du monde entier, le tout peut se résumer en une phrase. Où étiez-vous ?! Où étiez-vous quand le régime syrien a répondu aux manifestations pacifiques à coups de tanks et de sniper ? Ou étiez-vous quand il a torturé des enfants et renvoyé leurs corps en morceaux à leurs parents ? Où étiez-vous pendant les premiers massacres à l’arme blanche, qui ont anéanti les populations de villages entiers ? Et au lancement du premier missile scud qui a la capacité de détruire des surfaces gigantesques à distance ? Où étiez-vous quand l’Iran a investi la Syrie ? Et quand est venu le tour du Hezbollah ? Sans parler de l’armement du régime par les Russes. On dénonce l’impérialisme américain, mais quand il s’agit des Russes on ne pipe mot. Où étiez-vous pendant le siège de Baba Amr, et après les massacres de Al-Houleh, de Karm-Al-Zeitoun, de Al-Bayda, de Tremseh ainsi que tous les autres ? Et le 26 août après le bombardement de Alep au phosphore blanc ? Et avant-hier encore pendant le massacre de Taftanaz ? Où étiez-vous ?!
On accorde encore aujourd’hui au régime syrien le statut de gouvernement et  à Bashar le Boucher celui de Président et ce, malgré toutes ses transgressions des droits de l’homme, et maintenant des conventions de Genève.
Quel droit avez-vous alors de protester contre la guerre en Syrie. C’est il y a deux ans et demi que vous auriez dû vous insurger, à chaque massacre, à chaque crime contre l’humanité pour qu’on n’ait pas à en arriver là. Pas aujourd’hui, parce que la situation telle qu’elle est aujourd’hui est de votre entière responsabilité, et là je m’adresse tant aux gouvernements qu’aux populations. L’histoire nous a prouvé que les peuples triomphent toujours de leurs dictateurs, la Syire ne saurait faire exception. La question c’est seulement, à quel prix et ça c’est malheureusement à vous d’en décider. »
Après plusieurs interventions, les participants ont allumé 1’500 bougies en mémoire des 1’500 victimes des massacres chimiques à Al-Ghouta (Damas). Les bougies formaient une phrase « Save Our Syria ».
La vidéo de l’évènement:
—————–
*FSD: FemmeS pour la Démocratie
IMG_0643 IMG_0644
Publicités

Publié le 07/09/2013, dans FSD. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :